samedi 15 mars 2008

La taille de " l'univers numérique " : 281 milliards de Go

IDC a mesuré la taille de 'l'univers numérique' : 281 milliards de Go
Et il prend du poids chaque jour ...

Article du 14-03-2008, par Olivier Chicheportiche

EMC (entreprise américaine de logiciels et de systèmes de stockage) a eu la drôle d'idée de demander à IDC (International Data Corporation, société internationale qui travaille sur du consulting, des analyses en nouvelles technologies ) de mesurer la taille de l'univers numérique, c'est-à-dire la somme des informations numériques stockées par les terriens. On l'imagine bien, cet univers est en pleine expansion. Mais selon les résultats de l'étude, son poids semble encore raisonnable.

En 2007, la taille de l'univers numérique était ainsi de 281 milliards de Go, soit 281 exaoctets. C'est 10% de plus que la précédente estimation. IDC n'explique pas comment il est parvenu à ce résultat.

Le plus impressionnant concerne l'évolution exponentielle de cet univers : +60% par an ! A ce rythme, il devrait atteindre la taille de 1,8 zettaoctet en 2011, soit 1.800 exaoctects, soit encore 1.800 milliards de Go ...

Et IDC d'analyser : "le « double numérique » – c’est-à-dire les informations générées chaque jour sur une personne – dépasse désormais le volume d’informations numériques créées de manière active par cette même personne". Vous n'avez rien compris ? Moi non plus...

Explication. "Dans cette étude actualisée, nous avons découvert que seulement la moitié de votre empreinte numérique est liée à vos actions individuelles telles que prendre des photos, envoyer des emails ou utiliser un téléphone numérique", explique John Gantz, Chief Research Officer & Senior Vice President d’IDC. "L’autre moitié correspond à ce que nous appelons le «double » ou « l’ombre numérique » : les informations sur vous que l’on trouve dans les systèmes bancaires et financiers, les listes d’envois, l’historique de vos navigations sur Internet ou encore les images de vous prises par les caméras de sécurité des aéroports ou des centres urbains. Pour la première fois, la taille de votre double numérique est supérieure à celle des informations numériques que vous avez activement créées sur vous-même.

"IDC explique également les raisons de cette explosion : accélération de la diffusion mondiale des appareils photo (En 2007, leur nombre a dépassé le milliard et moins de 10% des images fixes ont été prises sur film), caméras de surveillance et télévisions numériques ainsi que d’une meilleure connaissance des tendances en matière de réplication d’informations expliquent cette progression.

Les autres phénomènes favorisant la forte croissance de l’univers numérique incluent l’accès des pays émergents à Internet, les applications à base de capteurs, les datacenters supportant le « cloud computing » et les réseaux sociaux regroupant les contenus numériques créés en ligne par des millions d’utilisateurs.

Références :
IDC International Data Corporation : http://en.wikipedia.org/wiki/International_Data_Corporation
EMC Corporation : http://fr.wikipedia.org/wiki/EMC_Corporation

8 commentaires:

Benoît a dit…

Avant d'écrire un article il faudrait se renseigner plus de 3sec. Des qu'on tape IDC sur google le premier truc sur lequel on tombe c'est une société qui s'appelle IDC (oh coïncidence). IDC est une société international qui travaille sur du consulting, des analyses en nouvelles technologies (ca te rappel quelque chose... auteur de l'article).

Alors que l'Institut de Cognitique est une école d'ingénieur de bordeaux dans laquelle je suis étudiant et qui n'a rien avoir avec ton article.

Ca en dit long sur la crédibilité de ton blog et de tes articles.

Anonyme a dit…

Rien à voir avec l'institut de cognitique.
Je suis étudiant à l'idc
IDC : Institut de Cognitique, certes
mais IDC : "International Data Corporation" est peut-etre mieux...
C'est sympa de nous faire de la pub, mais quand ca n'a rien à voir, autant s'abstenir.

Jeronimo a dit…

Merci à vous, Benoît et Anonyme, élèves de l'Institut de Cognitique, pour votre correction.

J'ai reçu cet article (écrit par Olivier Chicheportiche) de la part d'un correspondant internaute. L'ayant trouvé fort intéressant, je l'ai mis dans mon blog, en citant mes sources.

Hélas, le trouvant imprécis (que signifiait EMC et IDC ?), j'ai voulu le compléter ... Mea culpa, je me suis trompé ! Pourtant, une école d'ingénieur, un institut, aurait très bien pu s'être vu confier ce type de mission, non ?

Je vais corriger mon ajout en insérant "International Data Corporation" et en changeant le lien en bas de page.

Je regrette simplement le ton agressif de Benoît ... qui a visiblement parcouru l'intégralité de mon blog et trouvé cette seule erreur ?

Acehilm a dit…

C'est vrai que c'est bien pratique Internet pour rechercher des informations, mais quand on ne sait pas s'en servir, on va à la pêche aux moules, on ne publie pas des articles erronés qui seront lus par plusieurs personnes.
Effectivement, Wikipédia affiche l'Institut de Cognitique comme réponse exclusive à l'acronyme "IDC", mais si l'auteur avait pris la peine de lire la définition, il aurait tout de suite compris qu'il ne pouvait pas s'agir de cette école. Par contre le premier lien affiché par Google est la bonne réponse : "International Data Corporation" comme cité dans le commentaire précédent.
En espérant que ça ne se reproduise pas, ça serait dommage car cela décrédibilise complètement des articles au demeurant fort intéressants.
Merci quand même...

Jeronimo a dit…

L'erreur est humaine. Je ne donne de leçon à personne. Le site se nomme d'ailleurs "Juste mon opinion", sans prétention aucune.

Si vous venez lire, c'est à vous de faire le tri. J'ai déjà remercié les auteurs de deux commentaires précédents pour leur correction.

Je ne suis pas la science infuse mais je prends plaisir à partager ce que je sais et à recevoir en échange les connaissances des autres.
C'est tout l'intérêt d'internet (à mon sens) : son interactivité !

Jeronimo a dit…

Comme je ne suis pas rancunier malgré des remarques paternalistes (je cite : "En espérant que ça ne se reproduise pas") ou méprisantes (je cite : "quand on ne sait pas s'en servir, on va à la pêche aux moules"; "Ca en dit long sur la crédibilité de ton blog et de tes articles"), je vais faire un peu de publicité pour votre discipline toute neuve : la cognitique.

En publiant cet article (tiré de Wikipédia), j'espère vous donner l'opportunité de vous exprimer en valorisant votre formation et non pas en réagissant de manière peu glorieuse, ce qui n'est pas une bonne publicité pour votre école.

Acehilm a dit…

Désolé pour mon agressivité d'hier Jeronimo, mais je suis (un peu :p) susceptible concernant la diffusion d'informations erronées, surtout à propos de notre école qui a déjà du mal à se faire connaître. Et effectivement, je n'ai pas vraiment participé à son rayonnement en passant... L'erreur est humaine comme tu l'as dit.
Encore désolé et bonne continuation pour ton blog !

Jeronimo a dit…

Je te félicite d'avoir reconnu ton emportement. C'est une preuve d'intelligence et je n'en attendais pas moins d'élèves-ingénieurs ... étant moi-même un ancien ingénieur ;-)
En informatique et gestion en plus. Mais mon diplôme date de 1992 (la "préhistoire") et j'ai fait tout autre chose depuis.
Merci pour mon blog. J'espère que d'autres articles retiendront ton attention ou celle de tes confrères.