mercredi 31 mai 2017

"Redresser l'économie française" - Conférence de Philippe Narassiguin

Université de La Réunion - 24 Novembre 2016


Source :  https://youtu.be/HLHTjArtxsU

Plan de la conférence :
- thème n°1 : Accroître le nombre d'entreprise à taille intermédiaire. Comment y arriver ?
                      (les ETI sont des entreprises de 250 et 4999 employés)
- thème n°2 (à 20') : Reformuler la problématique de l'union monétaire européenne
  Solutions : - rétablissement des avances des BCN (banques centrales nationales) à leur Trésor
                       contrôle parlementaire)
                    - contrôle parlementaire sur les ratios du Traité de Maastricht
                    - mettre la politique de change au coeur de la politique économique de la BCE
- thème n°3 (à 38') : Commerce international et attractivité territoriale : des enjeux majeurs
- thème n°4 (à 50') : Changer de paradigme en matière de santé : médecines complémentaires et guérison quantique 
- thème n°5 (à 1h14') : L'avenir des relations économiques internationales : le rôle des BRICS
- thème n°6 (à 1h33') : La Réunion dans le monde : cibler les objectifs
  Deux objectifs principaux : - économie numérique (TIC = technologies de l'information et des
                       communications)
                       - tourisme

Belle et sportive (9) : Kayli Ann Phillips

Sur la lancée, une deuxième présentation de sportive : Kayli Ann Phillips



Sur Instagram : https://www.instagram.com/ooohbabybeast/



Source de la vidéo : https://youtu.be/RGGV7V3lJvI

Belle et sportive (8) : Lauren Findley

Pour faire une pause après la politique ... voici un physique de sportive assez impressionnant : celui de Lauren Findley.



Sur Instagram : https://www.instagram.com/laurenlf/



Source de la vidéo : https://youtu.be/7mT1CVuQj0s

mardi 30 mai 2017

"La religion laïque" Vincent Peillon très clair sur les intentions de la franc-maçonnerie

Vincent Peillon nous explique sans détours qu'une certaine "religion de la laïcité" émane clairement des loges maçonniques afin de contrer la religion catholique .



Source : https://youtu.be/yweQXVnkPY0

Poutine répond aux questions sur l’ingérence russe et sur la visite de Marine Le Pen à Moscou

A l'issue de sa première rencontre avec Emmanuel Macron, le président russe est revenu sur la visite de Marine Le Pen à Moscou durant la campagne. Il a estimé qu'il aurait été «étrange» de ne pas la recevoir, réfutant toute volonté d'ingérence.



Sourcehttps://youtu.be/LM7iV5R0fjw

Législatives - Qui peut détrôner Huguette Bello sur la 2ème circonscription ?

La 2ème circonscription...

...s'étend sur des cantons de trois villes différentes : Le Port 1 Nord, Le Port 2 Sud, La Possession, Saint-Paul 1, Saint-Paul 2, Saint-Paul 3.
Après 2012, cette circonscription de l'ouest a été amputée de Trois-Bassins, d'une partie de Saint-Paul et de Saint-Leu, qui font désormais partie de la 7ème circonscription. Ce découpage réduit la 2e circonscription à trois communes : Saint-Paul (1, 2 et 3), Le Port et La Possession. Soit 93 124 électeurs.
En 2012, les 84 000 électeurs inscrits se répartissaient ainsi : plus de 40 000 électeurs en provenance de Saint-Paul, Le Port abondait à hauteur d'environ 20 000 voix et La Possession apportait près de 20 000 voix. Ce sont près de 10 000 électeurs supplémentaires qui sont donc appelés aux urnes les 11 et 18 juin.

Précédemment...

...c'est Huguette Bello qui a rempilé pour un nouveau mandat en 2012. Cette deuxième circonscription, elle en est la députée depuis 1997.
L'affaire avait été pliée dès le premier tour par la victoire d'Huguette Bello avec 67% des suffrages, sur fond de scission du PCR, qui a donc desservi un Jean-Yves Langenier en face.
Résultats 2012 ?  Huguette Bello (PLR)    67 % - Jean-Yves Langenier (PCR)    14 % - Sandra Sinimalé (DVD)    7 % - Laurence Lougnon (PS)    3 % - Nelly Buchle (CPF)    2,5 % - Nila Minatchi (EELVR)    2 % -  Elie Taïeb (FN)    1,7 % - Patrick Loiseau (FDG)    0,7 % - Elizabeth Ducarouge (DVD)    0,48 % -  Guilaume Kobéna (DVG)     0,22 % - Mickaël Hoareau (E. Gauche)    0,17 % -  Abstention    52,5 % - Blancs ou nuls    1,85 %

Cette année, on retrouve...

Huguette Bello qui, à 66 ans, vise une cinquième victoire, avec pour suppléant le maire du Port Olivier Hoarau. Sous l'étiquette de son parti "Pour La Réunion" (PLR), elle compte sur les voix de Jean-Luc et Mélenchon et de Benoît Hamon pour réussir à remporter un cinquième mandat consécutif.
La députée sortante sera, comme lors des quatre éditions précédentes, la femme à abattre, malgré deux défaites consécutives, aux municipales de 2014 et aux régionales de 2015. Personnalité populaire, femme engagée, intègre et fidèle à ses engagements selon les sondages, elle devra quand même faire face à d'autres candidats au caractère bien trempé, sur sa circonscription.
D'ores et déjà, Cyrille Melchior s'impose comme le rival le plus dangereux pour la députée sortante. À la fois premier adjoint de Joseph Sinimalé à la mairie de Saint-Paul et premier vice-président de Nassimah Dindar au conseil départemental, l'homme sérieux, calme et discret maîtrise les comptes publics. A la mairie de Saint-Paul comme au Département, il affiche les fonctions de trésorier. S'il sait pouvoir compter sur la redoutable bête de campagne qu'est le maire, il devra aussi en assumer le bilan à mi-mandat sur les trois cantons saint-paulois.
Il entame cette campagne avec le soutien de 300 femmes, dont Valérie Auber, opposante au maire du Port. Un électorat féminin à reconquérir pour espérer mettre la présidente de l'UFR en difficulté.
Les écologistes d'EELVR enverront Charles Moyac, brancardier et conseiller municipal de l'opposition saint-pauloise au front.
Gertrude Carpanin, conseillère générale proche de Nassimah Dindar (UDI) se lance sous l'étiquette Divers droite.
Et plus à droite, il faudra aussi compter avec Indiana Ouenne, du Front national.

Les candidats :

  - Huguette Bello (PLR)
Huguette Bello
- Cyril Melchior (LR)
Cyrille Melchior
- Britt Boutboul (UPR)
Britt Boutboul
- Gertrude Carpanin (Dvd)
Gertrude Carpanin
- Indiana Ouenne (FN)
Indiana Ouenne
- Charles Moyac (EELV)
Charles Moyac
- Stéphane Randrianarivelo (Modem)
Stéphane Randrianarivelo
- Christophe Vigne (Lutte Ouvrière)
- Alix Mera (sans étiquette)
 Sourcehttps://www.clicanoo.re/Politique/Article/2017/05/20/Legislatives-Qui-peut-detroner-Huguette-Bello-sur-la-2eme

lundi 29 mai 2017

Nicolas Hulot sort de son silence et révèle pourquoi il a accepté de rejoindre Macron


Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique, s’est prononcé pour la première fois depuis sa nomination à ce poste par Emmanuel Macron dans une interview exclusive accordée au JDD et publiée ce dimanche 28 mai 2017

Moins de deux semaines après sa décision d’intégrer le gouvernement Macron qui a surpris plus d’un, Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique, est sorti de son silence. Dans une interview accordée au JDD, il a expliqué comment il a été convaincu par Emmanuel Macron alors que d’autres présidents avaient échoué à s’octroyer ses services.

A la question de savoir comment il a été convaincu par le plus jeune président de la 5ème République, Nicolas Hulot rétorque : « pendant cette campagne, beaucoup réclamaient de la ‘nouveauté’. Moi le premier. J’ai été un peu réservé sur la ‘nouveauté’, mais en un moment, si on la réclame, il faut être cohérent et lui donner une chance ».

« Un espoir s’est levé pendant la campagne, on le sent bien »
 
Il continue : « j’ai l’espoir que l’on puisse sortir du théâtre des apparences et en finir avec nos sempiternelles divisions qui enlisent notre pays et le détournent en permanence à l’essentiel ».  Sur la question de savoir pourquoi il accepté d’intégrer le gouvernement Macron, il parle de « moment favorable ».
« J’ai l’impression qu’il y a un moment favorable. Dans la mythologie grecque, on parle du Kairos. C’est l’instant T, le bon moment pour agir. Un espoir s’est levé pendant la campagne, on le sent bien », répond l’ancien animateur Télé. « (…) Nous sommes au bord d’un point de rupture physique, psychique et politique. Il en faudrait peu pour basculer du mauvais côté, mais pas beaucoup non plus pour basculer du bon », ajoute-t-il.

Sur la question de savoir s’il ne se sent pas inquiet qu’Emmanuel Macron ait rarement évoqué l’écologie pendant sa campagne, Nicolas Hulot répond : « il y avait quand même des choses dans son programme. Il s’est prononcé sur l’économie circulaire, il a repris mon idée d’un Grenelle de l’alimentation et a promis d’évaluer la comptabilité du Ceta avec nos engagements climatiques ».

« Je fonctionne à l’instinct. J’ai senti de la sincérité »

Il poursuit : « quelques jours après son élection, je suis allé le voir à sa demande. Une phrase a achevé de me convaincre. Il m’a dit : ‘j’ai bon conscience que l’enjeu que tu portes est un enjeu essentiel qui conditionne tout le reste. Je n’en ai peut-être pas encore pris toute la mesure et c’est bien pour cela que j’ai besoin de toi’.

Je fonctionne à l’instinct. J’ai senti de la sincérité. Je lui ai dit : ‘j’espère que c’est moi qui vais vous inspirer, les ministres et toi, et non vous qui allez m’inspirer’ ».

Sur le nucléaire très cher à Emmanuel Macron, Nicols Hulot dit rester ferme à ses convictions. « Ce qui m’intéresse ce n’est pas ce qu’ils ont dit hier mais ce que nous allons faire ensemble demain.  Tout le monde connaît ma position. Elle n’a pas changé », assure-t-il.  Dans son interview avec le JDD, Hulot révèle qu’il aurait pu être vice-Premier ministre. « Le titre de vice-Premier ministre a été envisagé, mais ce n’était pas constitutionnel », confie-t-il.

Pour lire cette interview exclusive, cliquez ici : JDD

Britt Boutboul (UPR) Candidate 2e circonscription - Le Débat 23 mai 2017 - Réunion 1ère

=== Britt Boutboul (UPR) Candidat 2e circonscription - Le Débat 23 mai 2017 - Réunion 1ère ===



Sourcehttps://youtu.be/e-rTn2JVGAc

Pourquoi voter UPR aux législatives selon un internaute

Capitalisme: «L'esclavage moderne par la dette.» Bernard Maris (Economiste)

Bernard Maris démonte le système d'acceptation de la soumission et d'esclavage par la dette.

Un engagé, dans le sens vrai du terme, grand pourfendeur du capitalisme.



Sourcehttps://youtu.be/9UkRgoCi43U

dimanche 28 mai 2017

En marche dans la même direction

De l'extrême-droite à l'extrême-gauche (labellisés "bons pour passer sur TF1"), en passant par la gauche, le centre et la droite, tous marchent sur le même chemin, dans la même direction (l'américanisation du monde). 

Les extrêmes récupèrent ceux qui voudraient sortir du chemin pour les remettre sur la "bonne" voie. 

La seule solution est de sortir de cet hypocrite clivage gauche-droite. Les prétendus Insoumis ont été trompés par leur gourou, pareil pour les Frontistes. Un certain nombre s'en est rendu compte, mais pas tous, loin de là.

François Hollande était un complotiste !

François Hollande serait-il un dissident !?   
Ah mais non, c'était avant qu'il devienne président de la République ! Bravo pour cette vidéo et ce rappel !
 
 
 

Temps de parole des candidats à l'élection présidentielle 2017

28000 UPR



LE NOMBRE D’ADHÉRENTS À L'UPR A FRANCHI LE CAP DES 28 000 LE 25 MAI ET S'EST ACCRU DE 1600 DEPUIS LES RÉSULTATS DU 1er TOUR DE L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE.

-----------------------------

L'UPR a atteint le nombre de 28 054 adhérents le 28 mai 2017 à 10h00. Notre 28 054e adhérent habite à Auckland, en Nouvelle-Zélande.

L'UPR a franchi le cap des 28000 adhérents le 25 mai, notre 28000e adhérent étant un ouvrier de 53 ans vivant en Gironde. Cela représente un quasi-doublement du nombre de nos adhérents depuis le 31 décembre dernier.

L'UPR continue ainsi sa remarquable ascension. Même si les résultats du 1er tour de l'élection présidentielle ont déçu tous ceux qui espéraient mieux, notre mouvement a en effet enregistré 1600 nouvelles adhésions depuis lors. C'est-à-dire un nombre qu'il nous avait fallu les 5 premières années d'existence de notre mouvement pour réunir.

Nous invitons tous nos sympathisants à ne plus hésiter et à rejoindre immédiatement notre très vaste rassemblement qui redonne confiance en la politique et foi en la France.

La contribution du plus grand nombre possible de citoyennes et de citoyens est d'autant plus important que nous entrons dans la phase décisive de la campagne des élections législatives.

Pour adhérer en ligne, c'est ici : https://www.upr.fr/mode-adhesion

Natacha Polony - Le dîner du Siècle - Le Groupe Bilderberg

Un bref cours historique de Natacha Polony sur le Diner du Siècle, le Groupe Bilderberg, les Young Leaders. Un exercice délicat car sitôt taxé de "complotisme", mais un exercice ayant le mérite de la clarté...



Source : https://youtu.be/UdxEnsoc7oQ

samedi 27 mai 2017

Philippe Hoareau (UPR) Candidat 3e circonscription - Le Débat 25 mai 2017 - Réunion 1ère

Ajoutée le 26 mai 2017
=== Philippe Hoareau (UPR) Candidat 3e circonscription - Le Débat 25 mai 2017 - Réunion 1ère ===
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
REJOIGNEZ-NOUS, MILITEZ, ADHEREZ...
https://www.upr.fr/mode-adhesion



Sourcehttps://youtu.be/_VROfolgI5Q

La dictature-qui-ne-dit-pas-son-nom resserre son filet

Étant donné que, dans notre République élective, il faut une bonne médiatisation et un financement conséquent (confer graphique ci-dessous : celui de l'élection présidentielle 2012)

pour espérer remporter les élections et accéder aux postes de décideur, ce sont ces deux critères que le pouvoir en place doit contrôler.

1er critère

Concernant la médiatisation, les milliardaires français s'en sont chargés (confer graphique ci-dessous : les propriétaires des médias de masse en France).


L'accès à ces médias (en période d'élection) étant fixé par la loi, celle-ci a été modifiée en 2016 par le ministre de la Justice Jean-Jacques Urvoas (membre du Parti Socialiste). Sa loi a introduit le soit-disant "principe d'équité" (qui est en fait un principe de proportionnalité) et, au passage, a obligé le Conseil Constitutionnel à publier quasiment en temps réel les noms des élus qui parrainent tel-le ou tel-le candidat-e lors des élections présidentielles.

Il fut un temps envisagé de porter le nombre de parrainages nécessaires de 500 à 1000 mais, ce faisant, les "épouvantails du système" Marine Le Pen (qui a obtenu entre 500 et 600 parrainages) et Jean-Luc Mélenchon (qui en a rassemblé 800), n'auraient pas pu jouer leur rôle aux côtés des gagnants potentiels : le Républicain François Fillon, le Socialiste frondeur Benoît Hamon et le contre-frondeur Emmanuel Macron.
Et surtout, cela aurait été trop visible. La dictature-qui-ne-dit-pas-son-nom est subtile. Ce n'est pas (encore) une dictature dure comme au temps du fascisme ou de la monarchie. C'est une dictature qui utilise plus la ruse que la force. Elle est plus orientée vers la dystopie "Le meilleur des mondes" que
vers l'autre dystopie de la science-fiction : "1984".

Malgré ces garde-fous, ce ne sont pas cinq candidats (ceux invités par TF1) mais onze qui ont pu obtenir le droit de se présenter aux élections présidentielles 2017. Parmi ces "accidents de la démocratie" (comme ose les qualifier Ruth Elkrief), on a pu remarquer :
- Nathalie Arthaud
- Philippe Poutou, "l'insolent" qui s'est permis de parler directement à deux des "gros" candidats en leur rappelant qu'ils avaient enfreint la loi,
- Jacques Cheminade, l'éternel ennemi de la finance (mais aussi l'éternel dernier du premier tour de l'élection présidentielle : en 1995, 2012 et 20107)
- et surtout, François Asselineau, "le professeur", qui explique aux électeurs, textes de loi à l'appui  (articles des traités européens) que ce que les autres candidats promettent est impossible à appliquer tant que la France demeure un État membre de l'Union Européenne.

2ème critère

Alors, le pouvoir en place a durci ses positions sur le financement.

Le député membre du Parti Socialiste René Dozière sous la commande du ministre de la Justice François Bayrou (président du MoDem), présente une mesure visant à durcir les conditions pour bénéficier du financement public. Lors des élections législatives, les partis politiques devront présenter 100 candidats ayant obtenu chacun 2,5% des suffrages exprimés.

Aujourd'hui, pour avoir le financement public, c'est-à-dire 1,42€ par voix chaque année pendant cinq ans, il faut 1% dans 50 circonscriptions.
(confer la candidate UPR Britt Boutboul - dans la 2ème circonscription de l'île de la Réunion- dans cette vidéo à 29mn :  https://www.facebook.com/reunion1ere/videos/1692159327491385/)

Si cette mesure était appliquée, dans le double but
- de vassaliser certains partis politiques
- et de faire taire les opinions divergentes en les privant des financements publics,
voici quelles seraient les victimes :

1) ceux qui présentent des candidats dans moins de 100 circonscriptions (sur les 577 existantes) aux élections législatives 2017 :

- Mouvement démocrate (MoDem) : 75
- et Parti radical de gauche (PRG) : 62

qui ont fait le choix de la soumission et de la collaboration avec "En Marche !" (comme hier Europe Ecologie Les Verts qui est/était une annexe du Parti Socialiste)

2) ceux qui ont obtenu moins de 2,5% aux élections présidentielles 2017 :

- le député du MoDem Jean Lassalle 1,21%
- Nouveau Parti Anticapitaliste avec Philippe Poutou 1,09%
- Union Populaire Républicaine avec François Asselineau 0,92%
- Lutte Ouvrière avec Nathalie Arthaud qui n'a obtenu que 0,64%
- et Solidarité et Progrès avec Jacques Cheminade 0,18

vendredi 26 mai 2017

Débats sur Réunion Première pour les 3 premières criconscriptions (sur les 7)

Élections législatives : le débat de la 1ère circonscription

  • Par Gilbert Hoair
  • Publié le , mis à jour le
Réunion1ère organise sept débats en public, un pour chaque circonscription. Celui de la première s'est déroulé ce jeudi soir à 20h00 en direct du théâtre du Grand Marché
© Gilbert Hoair (Réunion1ère)
© Gilbert Hoair (Réunion1ère)
    Ces débats vont permettre à tous les candidats de se présenter et de défendre leur programme. De dire ce qu’ils comptent faire s’ils sont élus à l’Assemblée Nationale.

    Le débat de la 1ère circonscription s'est déroulé en public au théâtre  du Grand Marché. Il était retransmis en direct sur Réunion1ère, à la télévision, à la radio, sur le site Internet et en Facebook live.

    Les 10 candidats de la première circonscription étaient présents :

    • Erika Bareigts                      
    • Jean-Pierre Céleste                  
    • Frédéric Foucque               
    • Dominique Frut (UPR)               
    • Corinne Gasp                      
    • Hugues Maillot                    
    • Jean-Pierre Marchau         
    • Jean-Jacques Morel                               
    • Jean-Paul Panechou               
    • Julie Pontalba           
    Sources :  http://la1ere.francetvinfo.fr/reunion/elections-legislatives-debat-1ere-circonscription-475091.html
    Vidéo : https://www.facebook.com/reunion1ere/videos/1686425641398087/


    Elections législatives : le débat de la 2ème circonscription

    • Par Gilbert Hoair
    • Publié le , mis à jour le
    Le deuxième des sept débats publics organisés par Réunion 1ère se déroule ce mardi à partir de 20h en direct de la Halle des Manifestations au Port.

    La deuxième circonscription rassemble les deux cantons du Port, la commune de la Possesion, et 3 cantons de Saint-Paul .
    9 candidats briguent les suffrages des électeurs :

    Indiana Ouënne - FN
    Charles Moyac - EELVR
    Stéphane Randrianarivelo - MoDEM LPA
    Huguette Bello - PLR
    Alix Mera -Divers Droite
    Gertrude Carpanin - Alternative Citoyenne
    Britt Boutboul - UPR
    Cyrille Melchior - Les Républicains

    Christophe Vigne, candidat Lutte Ouvrière n'a pas participé au débat.

    Sources : http://la1ere.francetvinfo.fr/reunion/elections-legislatives-debat-2eme-circonscription-476599.html
    Vidéo :  https://www.facebook.com/reunion1ere/videos/1692159327491385/


    Elections législatives : le débat de la 3ème circonscription

    • Par Gilbert Hoair
    • Publié le , mis à jour le
    Ce jeudi à 20h se déroule le 3ème des 7 débats organisés par Réunion 1ère  pendant la campagne pour les élections législatives.
    Un débat en public du Théâtre des Sables de l’Etang-Salé.
    © Delphine Poudroux (Réunion1ère)
    © Delphine Poudroux (Réunion1ère)


    La 3ème circonscription rassemble les communes de Cilaos et de l’Entre-Deux ;  les cantons 2 et 3 de Saint-Louis ;  et les cantons 1, 2 , 3 et 4 du Tampon.

    11 candidats se présentent devant les électeurs :

    Antoine Fontaine - Vive La Réunion
    Virginie Grondin - La France Insoumise
    Jean-Jacques Vlody - Parti Socialiste
    Nathalie Bassire - Les Républicains
    Jean-Hugues Lebian - FN
    Clémendeau Hoarau - MoDEM
    Carine Garcia - La République En Marche
    Jacquet Hoarau - FRA
    Philippe Hoareau - UPR
    Raphaël Dijoux - UFCR

    Catherine M’Couezou est  remplacée au débat par son suppléant Yves Thébault - LO

    Le débat de la 3ème circonscription s'est déroulé en public du Théâtre des Sables à l’Etang-Salé.
    Vidéo :  https://www.facebook.com/reunion1ere/videos/1694362507271067/

    jeudi 25 mai 2017

    Alcyon Pléiades 15-3: Agenda de l'Effondrement Global et Fermeture du Gouvernement des Etats-Unis

    Ajoutée le 1 nov. 2013
    Il est important de savoir que l'Union Européenne, les Etats-Unis ainsi que d'autres puissances comme le Japon, la Russie, la Chine se trouvent sous la pression de l'endettement, de la crise et d'une forte récession économique...
    Et même si on nous dit que la crise touche à sa fin, ce n'est qu'une énorme imposture, car nous nous précipitons vers une banqueroute aux proportions inimaginables.
    Pourquoi nous cachent-ils tout cela? Est-ce pour éviter l'effondrement financier, le chaos dans le monde des affaires, le crash boursier, empêcher la fuite de capitaux et les retraits bancaires et ainsi éviter à tout prix de graves mouvements sociaux et des crises politiques?
    Pour certains économistes de renommée, ils attendent que le plafond de la dette dépasse les limites dangereuses des impayés pour créer un crash et un bail-in et geler les comptes bancaires comme ils l'ont déjà fait à titre d'expérimental en Chypre et maintenant, ils s'apprêtent à le reproduire dans les pays de "l'Union Américaine"...
    Selon les spécialistes, la dette publique des Etats-Unis a dépassé, pour la première fois dans l'histoire le montant des 17 mille milliards de dollars.
    Ne serait-il pas plus convenable de prendre conscience et de se rendre compte qu'ils profitent de notre bonne foi pour voir jusqu'où nous pouvons tenir?
    En ce qui concerne la toute dernière crise économique des Etats-Unis et sa fin inattendue... La solution provisoire, trouvée in extremis, au sujet des impayés aboutira-t-elle à des résultats durablement positifs? Ou ce n'est qu'une bombe à retardement prête à exploser et à incendier toute la planète?



    Source : https://youtu.be/7ZGpRMlElB8

    ARTE +7 - Que faire - Dennis L. Meadows

    Ajoutée le 9 juin 2012
    QUE FAIRE ?
    Cinq personnalités exposent leurs idées pour sauver la planète. Aujourd'hui : l'économiste américain Dennis L. Meadows, père du mouvement pour un développement durable.
    (Allemagne, 2010, 11mn)
    ARTE



    Source : https://youtu.be/tJRtdyPGAOw

    mercredi 24 mai 2017

    Du pain et des jeux.


    Un vrai bouleversement de la scène politique française !

    L’UPR EST LE PARTI POLITIQUE QUI PRÉSENTE LE PLUS DE CANDIDATS AUX ÉLECTIONS LÉGISLATIVES DE 2017.
    Nous vous présentons ci-dessous le classement des partis politiques par nombre décroissant de candidats présentés aux élections législatives 2017. (Rappel : le nombre total de circonscriptions est de 577).
    Union populaire républicaine (UPR) : 574
    Front national (FN) : 571
    France Insoumise (FI) : 556
    Les Républicains (LR) : 480
    Parti communiste français (PCF) : 461
    République en marche (LREM) : 461
    Parti socialiste (PS) : 414
    Debout la France (DLF) : 389
    Union des démocrates et indépendants (UDI) : 148
    Mouvement démocrate (MoDem) : 75
    Parti radical de gauche (PRG) : 62
    -----
    Source : candidatures définitivement validées par le ministère de l'intérieur rendues publiques le 23 mai 2017 au soir
    https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/elections-legislatives-des-11-et-18-juin-2017-liste-des-candidats-du-1er-tour/
    -----
    Nota : dans chaque circonscription, un candidat doit être présenté avec un suppléant. L'UPR a donc fait valider 1148 candidatures ( 574 x 2 ), le FN en a fait valider 1142, FI en a fait valider 1112, LR en a fait valider 960, etc.
    ----------------------------------------------------------------
    REMARQUE IMPORTANTE SUR LA PRÉSENTATION
    FAITE PAR LE MINISTÈRE DE L’INTÉRIEUR
    -----------------------------------------------------------------
    Comme le lecteur peut le noter, le ministère de l’intérieur présente les candidats selon deux types de « nuances » politiques :
    - les partis politiques qui ont droit à leur « nuance » propre, c'est-à-dire à leur appellation claire, comme « DLF », « UDI », « FI » ou « REM »,
    - les « nuances » qui sont des agrégats de plusieurs tout petits partis politiques ou de personnalités individuelles, - ce qui ne permet pas de les distinguer entre eux -, comme « DIV » pour « divers ».
    Or cette présentation a beaucoup évolué depuis trois ans.
    En 2014, le ministère de l’intérieur avait classé l’UPR en « DIV » (Divers) ; ce classement nous avait satisfaits à l’époque puisqu’il nous plaçait clairement en-dehors du clivage droite-gauche et qu’il nous distinguait par exemple de DLF qui figurait en « DVD » « Divers droite ».
    Mais, en 2017, le ministère de l’intérieur persiste à nous classer en « DIV », tandis qu’il a accordé à DLF, à REM, à FI, à l'UDI, au PRG, etc. un classement sous leur propre acronyme.
    Cette différence de traitement, tout à fait nouvelle, nous pénalise. Car, entretemps, l’UPR a considérablement accru sa notoriété et présente le plus grand nombre de candidats aux législatives à elle toute seule. Mais les 574 candidats UPR sont noyés parmi les 1418 « candidats « divers » - dont ils représentent pourtant.... 40,5 % du total !
    La présentation faite par le ministère de l'intérieur a ainsi pour effet de rendre tout simplement invisible la présence de l'UPR, qui est le parti politique présentant le plus de candidats à cette élection (574).
    Cette présentation est profondément injuste car des partis comme le MoDem et le Parti radical de gauche, qui ont beaucoup moins d'adhérents que l'UPR et qui ne présentent respectivement que 75 et 62 candidats titulaires, ont droit à leur nuance politique spécifique et apparaissent "en clair" sur le site du ministère...
    Il s’agit pour le moins d’une anomalie flagrante. Cette anomalie est d'autant plus inacceptable qu'elle permet aux grands médias de feindre d’ignorer le fait politique majeur que constitue la présence de 574 candidats de l’UPR.
    ---------------------------------------------------------
    CONCLUSION : Nous avons demandé la correction immédiate de la présentation du ministère de l'intérieur
    ---------------------------------------------------------
    Nous avons pris contact, ce 24 mai 2017, avec le ministère de l’intérieur pour demander que cette anomalie soit corrigée en urgence, et que la « nuance » « UPR » apparaisse désormais en tant que telle sur le site du ministère.
    Et, par contrecoup, qu'elle ne soit pas occultée dans les médias et les sondages.
    Nous informerons bien entendu les adhérents et sympathisants de l’UPR des résultats de notre demande.

    François ASSELINEAU
    24 mai 2017

    Les candidats UPR pour Saint-Paul de la Réunion



    Encore un "attentat terroriste" à deux semaines des élections !

    Suite à ce nouvel attentat à Manchester (Royaume-Uni) à quelques semaines d'une élection (celle du 6 juin qui doit déterminer la composition du Parlement, sachant que le 15 juin commencent les négociations du Brexit), je vais faire preuve de cynisme.

    J'entends dire que les gouvernements (j'inclus celui de la France) ne sont pas capables de lutter contre le terrorisme ou qu'ils ne font rien, mais je me permets de rappeler que cela les arrange bien ! 

    Ces actes terroristes justifient leur politique extérieure (attaquer les pays du Moyen-Orient riches en hydrocarbures) et leur politique intérieure (de plus en plus sécuritaire et liberticide). 

    Au minimum, ils laissent faire et sont très opportunistes dans leurs réponses. Au maximum, ils copilotent ces attentats. 

    N'oubliez pas que les victimes de ces bombes ou de ces balles ne sont jamais des dirigeants politiques haut placés, ni des industriels (comme par exemple des propriétaires de chaînes de télévision ou ceux qui vont exploiter les gisements de pétrole et/ou de gaz dans les payas conquis) et encore moins les banquiers de la City ou de Wall Street. 

    Pour illustrer mon propos, voici un tableau chronologique des attentats en France montrant leur proximité avec des élections ... On remarquera que le point d'interrogation en rouge s'est vu attribuer une date trois jours avant le premier tour de l'élection présidentielle