jeudi 6 mars 2008

Hypersensibilité juive dans les médias

Dès qu'une personne non-juive ("goï" puisque le mot existe dans la langue de cette communauté ... ce qui est déjà un signe de communautarisme) s'exprime sur un thème en relation avec Israël, le sionisme ou le judaïsme, c'est de l'acharnement médiatique qui, quelque part, confirme une position de force de cette communauté dans les médias en France.

Après le tristement célèbre cas de Dieudonné Mbala Mbala (voir article du jeudi 11 octobre 2007 : "Le sketch de Dieudonné qui a fait un scandale"), voilà qu'on s'en prend à Marion Cotillard. D'après Philippe Cohen, rédacteur sur marianne2.fr, elle aurait nié la destruction des tours du World Trade Center et tenu des propos pires que ceux de Thierry Meyssan (voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Thierry_Meyssan).
Ce qui m'a encore plus irrité, c'est le ton inhabituellement sérieux d'Ariel Wizman lors de l'émission La Matinale du mercredi 5 mars. Lui d'ordinaire faisant preuve d'un humour si raffiné, s'en est pris à Marion Cotillard et au courrier des lecteurs comme s'il s'agissait tous de révisionnistes antisémites. Soit c'est une idiote et ses propos ne valaient pas la peine d'être sortis des catacombes où ils ont été prononcés, soit c'est quelqu'un de normalement intelligent et ses interrogations valent celles de tout un chacun.

Car, en vérité, Marion Cotillard n'a pas nié la destruction des tours comme le lui faisaient dire ces journalistes. Elle a dit avoir des doutes sur les thèses officielles ! On n'aurait donc plus le droit de s'interroger en France ou aux Etats-Unis quand il s'agit de près ou de loin de la guerre israëlo-palestinienne ?

Le mieux est quand même de se faire son opinion par soi-même plutôt que d'être assommé par des interprétations caricaturales et partiales de journalistes visiblement membres de la communauté juive : http://desourcesure.com/people/2008/03/lecart_de_cotillard.php

3 commentaires:

Anonyme a dit…

tout le monde c bien ke c les juifs ki controlent tout les médias. pourkoi dapré vou ne montrent ils jamais des femmes voilées musulmanes a la télévision?? ou des musulmans sans les rabaissér. je suis francaise dorigine francaise convertie a lislam et je trouve kil reste encore du chemin à faire en france. c ahurissant!!

Jeronimo a dit…

Je ne sais pas si on peut affirmer "tous les médias", c'est sans doute exagéré, mais il y a une réelle influence, je suis d'accord.
Vous parlez de femmes voilées. Pouvez-vous me préciser. S'agit-il de celles qui se cachent les cheveux ou celles qui se cachent le visage (comme avec la burka afghane) ?
Personnellement, j'ai vu les deux à la télévision.
Quant aux musulmans, il ne faut pas parler en bloc. Comme dans toutes les religions, il y a des personnes qui se comprtent bien et d'autres qui se comportent mal. A la télévision, certains sont très aprpéciés du public (humoristes, journalistes, acteurs ...) et d'autres beaucoup moins (délinquants, etc) et c'est tout à fait légitime.
Juste mon opinion bien entendu !

Jeronimo a dit…

Je tiens à préciser qu'à la Réunion, où je vis, les rôles sont inversés. Les musulmans réunionnais traditionnels (d'origine indienne gujrati) ont pignon sur rue. Ce sont généralement des familles de commerçants, leur communauté est très prospère, leurs enfants très bien éduqués, leur influence dans les médias locaux est importante ...
La plus ancienne mosquée de France est d'ailleurs ici, à la Réunion.
On trouve pourtant des femmes chiites qui sortent le visage couvert d'un voile noir.
J'ai envie de dire que la classe sociale a probablement plus d'impact que la pratique religieuse dans le débat de l'image véhiculée par la télévision.
D'ailleurs, une immigration plus récente, de musulmans originaires de l'île de Mayotte, fait les frais de la mauvaise image associée aux classes défavorisées. Eux sont victimes de racismes, et non les indo-musulmans baptisés "zarabes" en créole.