vendredi 25 mars 2011

Dragons, griffons et autres créatures mythiques

Aux IIIème et IVème siècles, on découvre dans la province chinoise du Sichuan (région aujourd'hui mondialement connue pour sa richesse en gisements à dinosaures) des os très particuliers qu'on attribua alors à des dragons !

Dans désert de Gobi, en Mongolie, les restes de protoceratops, un petit dinosaure de la famile du triceratops, furent sans doute à l'origine de la légende du griffon, créature mi-lion, mi-oiseau.

L'exhumation de crânes d'éléphants dans des grottes situées sur des îles de la Méditerranée a donné naissance au fabuleux mythe des cyclopes, ces géants à oeil unique : les hommes pensaient que l'énorme trou des narines au centre du crâne était l'orbite d'un oeil gigantesque.

Voir aussi : http://justemonopinion-jeronimo.blogspot.com/2010/05/le-mystere-des-cyclopes-resolu.html

lundi 21 mars 2011

L'école publique tire vers le bas.

L'école publique est en train de se transformer en école populaire (au sens péjoratif du terme) à cause de l'idéologie dominante de la corporation enseignante; ce qui fait d'ailleurs les choux gras de l'école privée tant décriée par les défenseurs de l'école publique.

Pourquoi certains parents envoient-ils leurs enfants dans les écoles privées ? Pensez-vous que ce soit exclusivement pour y recevoir une éducation religieuse ? Bien sûr que non ! C'est pour ne plus être en contact avec les enfants généralement issus des classes sociales défavorisées, en tout cas ceux qui n'ont pas l'attitude d'élèves studieux et désireux de réussir.

Le dogme de l'école publique c'est de considérer que l'école, que chaque classe, est le lieu du brassage social. Cette idéologie est à un tel point ancrée qu'elle rend aveugles ses tenants. Comment être efficace dans une classe, avec tous les élèves, quand on doit gérer d'une part ceux qui se fichent éperdument de l'école (tout comme leurs parents juste bons à rouspéter quand la cantine ne leur a pas donné une double ration de nourriture), et d'autre part ceux qui veulent progresser, qui sont demandeurs de toujours plus d'exercices et d'attention de la part de leur professeur ?

Pourquoi ne pas faire des classes de niveau au lieu d'imposer aux enseignants de l'école primaire de "différencier", c'est-à-dire de personnaliser l'enseignement (au moins en trois groupes, ce qui représente trois fois plus de travail, trois fois plus de temps de préparation, ... donc à terme trois fois moins d'énergie pour la classe et trois fois moins de motivation à la longue) ?!

Au collège, on ne s'y trompe pas : avec les options, il y a des classes de niveau. Mais le mal est déjà fait : les bons élèves ont perdu leur temps, et les élèves en difficulté ont accumulé du retard. Les parents lucides ne s'y trompent pas. Ils mettent leurs enfants dans les écoles privées où ils sont assurés que ceux-ci fréquenteront seulement d'autres enfants issus de familles motivées par la réussite scolaire de leur progéniture.

En simplifiant : les bons élèves (ceux qui sont poussés par leurs familles) partent dans le privé; les moyens restent au contact des élèves en difficulté ... et au final, le niveau général oscille désormais entre moyen et faible !
Quand bien même on empêcherait cette "fuite des cerveaux" en interdisant l'existence de l'école privée, à persister dans cette idéologie catastrophique de nivellement par la masse, l'école publique ne pourrait produire au mieux que des élèves moyens. Sacrifice des bons (ceux dont une nation a besoin pour guider le pays) et pas forcément plus de succès auprès des élèves en difficulté.

Quel gâchis que ce dogme gauchiste !

Lire aussi : http://www.ifrap.org/Ecole-privee-Ecole-publique,56

Nucléaire rassurant (par Jean-Pierre Gauffre)

En France, il n’y a aucune raison de s’inquiéter autour de l’industrie nucléaire...

Croyez-moi ou pas, mais il n’y a nullement besoin d’organiser un débat sur la pertinence de maintenir ou non une industrie nucléaire en France… Non pas en raison de la dangerosité de cette forme d’énergie… Ca, dans l’absolu, tout le monde en est convaincu… Mais tout simplement parce que, dans le domaine du nucléaire, il y a la France et les autres… De la même manière que le vin français ne rend personne alcoolique, puisque c’est de la culture, alors que les autres boissons – whisky, vodka et autres saletés étrangères – font des ravages dans toutes les couches de la population, le nucléaire français est absolument inoffensif… Car il repose, je vous l’ai déjà dit dans cette chronique, sur l’utilisation exclusive d’uranium gentil…

Reprenons l’explication… Il y a deux sortes d’uranium dans le monde… L’uranium méchant et l’uranium gentil… L’uranium méchant est exploité uniquement à l’étranger… L’exemple type, c’est l’uranium de la centrale de Tchernobyl, très méchant… Ou l’uranium américain, tellement méchant qu’il produit du courant pour faire fonctionner la chaise électrique… On a beau prendre toutes les dispositions en matière de sécurité à l’intérieur des centrales, avec de l’uranium méchant, on n’est jamais à l’abri d’un pépin… Son obsession, tellement il est méchant, c’est de vouloir s’évader dans la nature, n’importe quand, n’importe où… Et quand il y arrive, ça fait des dégâts…

Chez nous, en France, on n’a rien de tout cela… On exploite exclusivement de l’uranium gentil… On nous le répète assez… C’est-à-dire de l’uranium qui ne pense qu’à une seule chose, fabriquer de l’électricité pour le four à micro-ondes, le grille-pain et la télé à écran plat… C’est parce qu’Areva, qui est l’exploitant unique en France de l’uranium pour centrales nucléaires, sait très bien faire ses achats… Quand ils font leur marché, les acheteurs d’Areva savent faire la différence, rien qu’à l’œil, pas besoin de toucher, entre de l’uranium gentil et de l’uranium méchant… Ils savent qu’on a rien à craindre de l’uranium gentil… Et quand bien même il irait se promener dans l’air ou dans un petit ruisseau, parce qu’on aurait oublié de bien refermer la porte de la centrale – ça peut arriver, après tout – eh bien, il n’y a jamais le moindre risque pour la nature ou les humains, compte tenu de la gentillesse même de cet uranium français…

On est tellement bons sur ce point en France qu’on a même, à La Hague, l’unique usine au monde capable de recevoir de l’uranium méchant venu des quatre coins de la planète et de le traiter pour lui apprendre les bonnes manières et le transformer en uranium gentil… C’est pour ça qu’un débat ne ferait qu’inquiéter inutilement la population… Mais évidemment, vous n’êtes pas obligés de me croire…

http://france-info.com/chroniques-il-etait-une-mauvaise-foi-2011-03-15-nucleaire-rassurant-521873-81-305.html

dimanche 20 mars 2011

Responsabilité des élus

Un élu de la République ne devrait être autorisé qu'à exercer un seul mandat à la fois. Contrairement au secteur privé où certaines personnes exercent plusieurs emplois à la fois, un élu n'oeuvre pas pour lui-même mais pour l'ensemble de la communauté. Il n'a pas le droit d'échouer pour la raison de s'être dispersé.

Un élu prend également des décisions qui engagent l'argent public, celui collecté par les impôts directs ou indirects. En cas de détournement de cet argent pour son bénéfice personnel ou celui de ses proches (un parti politique par exemple), il devrait être inéligible à vie; et pas seulement lors d'une année symbolique !